La relation formation/emploi dans le spectacle vivant

Etude (mars 2012)

Commanditée par la CPNEF-SV (Commission paritaire emploi formation dans le spectacle vivant), et liée à l’accord cadre ADEC (accord pour le développement de l’emploi et des compétences), une étude du CEREQ, aborde la question du lien entre formation et emploi, inédite dans le secteur du spectacle vivant.

La méthode employée comporte un double volet :

  • Un regard sur les premières années de vie active des sortants de formations professionnelles initiales du spectacle vivant (processus d’insertion et de professionnalisation) ;
  • Une analyse exploratoire des parcours d’emploi antérieurs et postérieurs à la participation à une formation professionnelle continue du secteur (fréquence des emplois, niveau de salaire, etc.).

Parmi d’autres enseignements, l’étude indique que la plupart des sortants d’une formation professionnelle initiale du spectacle connait dans les 3 ans une phase d’emploi dans ce secteur (de ce point de vue, l’accès au premier emploi est meilleur dans le spectacle que toutes filières confondues).

Néanmoins, le secteur recrute d’avantage de jeunes non issus de formations spécifiquement conçues pour lui (symbole de l’attractivité du secteur, de pratiques artistiques non inclues au cursus…).

La combinaison sexe/origine socioprofessionnelle sont deux facteurs influençant fortement l’insertion, qui est également différenciée selon les grandes familles de métiers : artistique, technique, administrative.

Du côté des formations professionnelles continues, l’étude remet en question cette appellation même, dans le sens où près d’un tiers des stagiaires ne seraient pas des professionnels du secteur. L’hypothèse qu’elles puissent ainsi participer à l’accroissement du nombre d’entrants dans les métiers du spectacle est posée.

Le rôle de la formation continue pour sécuriser les parcours professionnels est lui aussi interrogé, sans être au final véritablement avéré ni infirmé.

 

Article mis en ligne le 11 mai 2012

CRÉDITS: EPCC Arteca