Aménager le territoire culturel régional

Aménager le territoire culturel régional

Labellisation "Lorraine en scène"

Spectacle vivant

Objectifs

Conformément aux objectifs prioritaires de la politique culturelle régionale, il s’agit de :

  • Favoriser l’implantation ou conforter la présence de projets artistiques de qualité sur l’ensemble des territoires en renforçant le maillage de ces derniers.
  • Favoriser les rencontres entre les artistes et la population sur l’ensemble du territoire, y compris en dehors des grands centres d’attractivité.
  • Améliorer le service culturel proposé et garantir la mise en réseau des scènes.

Par ailleurs, les objectifs de la politique culturelle régionale s'inscrivent dans les dimensions économiques et sociales du développement durable.

Type et domaine d'intervention

Afin de compléter le niveau national des grandes institutions culturelles en Lorraine, le Conseil Régional Lorraine souhaite développer la reconnaissance régionale d’autres pôles.
Cette démarche vise à favoriser ou à conforter l’implantation sur le territoire de partenaires culturels professionnels reconnus pour la qualité de leur travail et ayant pour vocation la structuration de l’offre culturelle dans leur bassin de vie et la diffusion de la création artistique en Lorraine.

Bénificiaires

Sont concernés les lieux de diffusion professionnels gérés par un professionnel de la culture assumant la responsabilité de la programmation artistique du lieu et dotés d’une équipe (technique, administrative, communication) et de moyens spécifiques. Ces structures devront justifier d’une expérience de programmation artistique et d’accompagnement de projets artistiques.
Les maîtres d’ouvrage des projets soutenus par le Conseil Régional peuvent être des collectivités, établissements publics, entreprises, associations.

Territoires

Les bénéficiaires doivent être installés sur le territoire de la région Lorraine.

Critères d'éligibilité

Ne pourront être labellisés que les projets répondant aux critères suivants : (Critères obligatoires)

1. Favoriser la création et la diffusion artistique

On entend par projets favorisant la création et la diffusion artistique les projets présentant par exemple les caractéristiques suivantes (non cumulatives) :

  • favoriser les artistes établis en Lorraine ;
  • accueil en résidence de travail ou autres d’artistes notamment d’artistes lorrains ;
  • accompagnement technique des artistes (mise à disposition de locaux, du matériel,…) ;
  • accompagnement professionnel et artistique des artistes ;
  • intégration d’artistes établis en Lorraine dans la programmation ;
  • promotion, communication ;
  • encourager la diffusion culturelle dans des lieux inhabituels ;
  • soutenir l’innovation culturelle et renforcer la diffusion de projets innovants notamment pluridisciplinaires.

2. Développer une offre de service culturel de qualité sur le territoire

On entend par projets développant une offre de service culturel de qualité sur le territoire les projets présentant par exemple les caractéristiques suivantes (non cumulatives) :

  • rendre accessible au plus grand nombre des spectacles professionnels ;
  • conditions tarifaires accessibles ;
  • diversité des propositions artistiques en termes de répertoires, de champs artistiques et de classes d’âges.

3. Développer l'éducation artistique et la sensibilisation

On entend par projets développant l’éducation artistique et la sensibilisation les projets présentant par exemple les caractéristiques suivantes (non cumulatives) :

  • mettre en oeuvre des projets avec le milieu scolaire ;
  • organiser des interventions ponctuelles auprès de nouveaux publics ;
  • développer des actions en milieu rural ;
  • développer des actions au sein des quartiers urbains sensibles.

4. Développer la coopération régionale

On entend par projets développant la coopération régionale les projets présentant par exemple les caractéristiques suivantes (non cumulatives) :

  • coproduction de spectacles ;
  • travail en réseau des artistes et des structures ;
  • circulation d’artistes ou de productions artistiques entre structures (spectacles, films, expositions,…) ;
  • coopération technique entre structures (échanges de matériels, prêt, mise à disposition de moyens techniques,…) ;
  • développer une politique de communication commune ou partagée ;
  • mettre en commun des savoir-faire ou des connaissances artistiques.

5.Favoriser les rencontres entre les artistes et la population

On entend par projets favorisant les rencontres entre les artistes et la population les projets présentant par exemple les caractéristiques suivantes :

  • mise en place de moments de rencontre entre les artistes et la population : répétitions publiques, conférences, débats, avant-premières, lectures publiques, intervention d’artistes

Critères facultatifs (non cumulatifs) :

1. Contribuer au rayonnement de la Lorraine

On entend par projets contribuant au rayonnement de la Lorraine les projets présentant par exemple les caractéristiques suivantes (non cumulatives) :

  • coopération transfrontalière, interrégionale, nationale, internationale dans la coproduction, la diffusion et la communication ;
  • jouer un rôle d’ambassadeur de la Lorraine lors des déplacements en France et à l’étranger.

2. Définir un projet de formation

On entend par projets définissant un projet de formation les projets présentant par exemple les caractéristiques suivantes (non cumulatives) :

  • formation continue ;
  • formation professionnelle : rapprochement avec les organismes compétents en matière de formation aux niveaux local, départemental et national ;
  • formation du public (ateliers avec amateurs).

Critères et comité de sélection

Les critères d’analyse des dossiers sont :

  • les qualités et intérêts techniques et artistiques du projet proposé
  • la faisabilité financière du projet
  • l’enveloppe budgétaire disponible.

Le comité de sélection du Conseil Régional en charge de l’examen des dossiers déposés, est composé du Vice-Président à la Culture ou du Conseiller Régional délégué à la Culture, de la Directrice du secteur Affaires culturelles, et des chargés de mission des cellules spectacle vivant et administration/finance du secteur Affaires culturelles. Il se réunit en amont de chaque Conseil Régional (ou Commission Permanente) pour rendre un avis technique sur l’ensemble des dossiers présentés, au regard des critères d’intervention régionaux.

Modalités d'intervention régionale

Les aides sont attribuées sous forme de subventions, dans la limite des enveloppes budgétaires votées.
La subvention régionale totale attribuée dans ce cadre ne pourra excéder 30 % du coût total du projet.
Par ailleurs, s’agissant des entreprises au sens du droit communautaire, le montant des aides publiques cumulées ne pourra excéder 200 000 € sur une période de 3 ans (soit 3 exercices fiscaux), conformément au règlement CE n° 1407/2013 du 28 décembre 2013 relatif aux aides de « minimis ».

CRÉDITS: EPCC Arteca