Aides aux librairies indépendantes

Aides aux librairies indépendantes

Date limite de dépôt du dossier : 15 juillet 2017

Livre et lecture
Région

Article mis en ligne en mai 2017

OBJECTIFS

Par ce dispositif, la Région Grand Est décide de soutenir les librairies indépendantes afin :

  • de consolider et d’étendre le réseau des librairies indépendantes sur le territoire régional,
  • de permettre aux librairies indépendantes de développer leur modèle économique, de s’adapter aux mutations du secteur, notamment numériques, et d’encourager l’innovation,
  • de soutenir une industrie culturelle génératrice de chiffre d’affaires et d’emplois.

Bénéficiaires

De l'aide

Les structures non franchisées qui, quel que soit leur statut juridique, exercent une activité économique, dont le siège social est basé en région Grand Est et qui répondent aux conditions suivants :

  • au moins 50 % du capital de la structure est détenu par une ou plusieurs personnes physiques ou par une société dont le capital est détenu en majorité par une ou plusieurs personnes morales,
  • les livres neufs représentent au moins 25 % du chiffre d’affaires,
  • au moins 1 500 titres sont référencés,
  • la possibilité de commande à l’unité.

Projets éligibles

Nature des projets

L’aide porte sur les dépenses suivantes :

  • les opérations d’investissements réalisées pour la création, la reprise et la modernisation d’une librairie : travaux, déménagement, agencement, création ou rachat d’un stock, enrichissement du fonds, achat de logiciels,
  • les projets innovants en matière de développement numérique,
  • la professionnalisation des personnels non prise en compte par les organismes collecteurs paritaires agréés, OPCA,
  • les actions de communication individuelles, incluant la création de sites internet de vente en ligne.

Méthode de sélection

La Région Grand Est est attentive :

  • à la qualité du travail d’assortiment de la librairie, de la spécialisation à la diversité de ses fonds,
  • à la qualification professionnelle des libraires, ex : expérience, formations effectuées,
  • à la politique d’animation culturelle et pédagogique mise en place par la librairie,
  • à la stratégie globale mise en œuvre : étude de marché, positionnement, constitution d’un fonds,
  • aux relations développées avec les diffuseurs et distributeurs,
  • aux aides sollicitées d’autres organismes tels que la Direction régionale des affaires culturelles, le Centre National du Livre, en complémentarité avec les aides de l’Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles ou de l’Association de Développement de la Librairie de Création.

Dépenses éligibles

Sont éligibles les dépenses de fonctionnement et d’investissement relatives aux opérations réalisées pour la création, la reprise et la modernisation d’une librairie : travaux, déménagement, agencement, création ou rachat d’un stock, enrichissement du fonds, achat de logiciels.

Sont éligibles les dépenses d’investissement et de fonctionnement relatives à des projets innovants, en matière de développement numérique, à la professionnalisation des personnels non prise en compte par les OPCA et aux actions de communication individuelles, incluant la création de sites internet de vente en ligne.

Les dépenses d’animation culturelle ne sont pas éligibles.

LA DEMANDE D’AIDE

TOUTE DEMANDE DOIT FAIRE L’OBJET D’UNE LETTRE D’INTENTION
Cette lettre adressée au Président de la Région doit démontrer que l’aide allouée a un effet
incitatif. Si cet effet n’est pas démontré, l’aide ne peut être accordée.

La demande d'aide contient au moins les informations suivantes :

  • le nom du porteur de projet et sa taille s’il s’agit d’une entreprise,
  • une description du projet, y compris ses dates de début et de fin,
  • la localisation du projet,
  • l’ensemble des postes de dépenses du projet,
  • le montant de l’aide sollicitée et le montant du financement public estimé nécessaire pour
  • le projet.

La date de réception par la Région de la lettre d’intention doit être antérieure à la date de
démarrage de l’opération.

Le Président de la Région peut solliciter l’avis d’un comité d’experts composé de représentants de la chaîne du livre afin de donner un avis préalable à la décision du Conseil régional.
Les demandes sont examinées deux fois par an.

 

Pour plus d'éléments concernant ce dispositif d'aide, merci de vous reporter à la fiche détaillée ci-contre : engagement du bénéficiaire, modalités de versement de l'aide, de remboursement éventuel de l'aide, suivi et contrôle, dispositions générales

source : délibération N°17SP-701 du 28 avril 2017 - conseil régional Grand Est, Direction de la Culture, du Patrimoine et de la Mémoire

CRÉDITS: EPCC Arteca