Festival OOHLAL’ART 2018 : AQUA

Festival OOHLAL’ART 2018 : AQUA

Appel à projets

LIMITE DE DÉPÔT DES CANDIDATURES : 5 février 2018

La troisième édition du festival « Oohlal'art » aura lieu du 28 avril au 13 mai 2018. Cette manifestation a pour but de promouvoir la création, en invitant des nouveaux artistes à participer à un concours primé.

Ce nouveau rendez-vous se présente sous la forme d'un parcours d’installations artistiques, en proposant aux villageois, aux promeneurs et au grand public de découvrir et/ou de redécouvrir des lieux transformés par la réalisation d'œuvres in-situ.

Dans le cadre de cette 3ème édition du concours, la commune de mirmande lance un appel à projet sur le thème "aqua".

Les oeuvres sélectionnées seront exposées durant 2 semaines, en vue de promouvoir les artistes et leurs projet. La communication de l'évènement est à la charge de la commune.

L'objectif est de privilégier la création contemporaine et l’expression artistique dans sa diversité.

Conditions

Les artistes receveront une enveloppe de 300 euro pour la production et le transport des oeuvres, et une enveloppe de 200 euro à la fin du festival. Ils seront herbergés s'ils le souhaitent du 22 au 28 avril, et les repas leurs seront offerts.
Le lauréat du concours se verra attribué un prix de 1000 euro et bénéficiera d'une grande visibilité via l'exposition qui lui sera proposée pour l'édition Oohlal'art 2020.

Pièces à fournir

  • Le formulaire d'inscrption
  • la fiche technique et présentation du projet avec titre de l'oeuvre, materiaux et dimension de l'installation, type d'emplacement souhaité, temps nécessaire pour la mise en place, besoins techniques spécifiques ou aides éventuelles, notes d'intentions...
  • une présentation personnelle adjointe à quelques photos (environs 3) de votre travail
  • des visuels du projet (croquis, photomontages...)

Les dossiers de candidatures doivent contenir les pièces suivantes avant le 5 février 2018 soit par courrier à la Mairie de Mirmande, soit par wetransfert (à culture@mirmande.org)

A noter :

La vallée du rhône est particulièrement soumise à des vents violents et le village de Mirmande n'est pas épargné ; aussi il est impératif de concevoir des installations résistantes aux intempéries sur ces 2 semaines d'exposition.

Le rendu final de l'oeuvre doit être fidèle au projet présenté.

CRÉDITS: EPCC Arteca