Résidence de création et de médiation dans le cadre de l’exposition Laboratoire d’Europe Strasbourg, 1880-1930

Résidence de création et de médiation dans le cadre de l’exposition Laboratoire d’Europe Strasbourg, 1880-1930

APPEL À CANDIDATURES

LIMITE DE DÉPÔT DES CANDIDATURES : 26 juin 2017

Les Musées de la Ville de Strasbourg organisent, en collaboration avec l’Université de Strasbourg, une grande manifestation pluridisciplinaire consacrée à la vie culturelle strasbourgeoise entre 1880 et 1930. La Drac Grand Est et la Ville de Strasbourg lancent un appel à projet de résidence longue, au sein des musées de la Ville de Strasbourg.
« Laboratoire d’Europe, Strasbourg, 1880-1930 » a pour ambition de montrer comment la ville est alors devenue un laboratoire dans lequel pensées et formes nouvelles ont surgi des croisements et fécondations, voire oppositions, entre cultures allemande, française, et plus largement européenne.

L'exposition aura lieu du 23 septembre 2017 au 25 février 2018 au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg (MAMCS) et dans le réseau des Musées de la Ville de Strasbourg.

  • Une exposition-événement déroulée sur plus de 3 000 m² au MAMCS
  • Plus de 1 000 œuvres, objets et documents
  • Plusieurs expositions satellites dans le réseau des Musées de la Ville de Strasbourg
  • Un des axes majeurs de la construction européenne en récit
  • Une relecture de l’histoire de Strasbourg à la lumière d’enjeux contemporains
  • Une présentation attractive, par une mise en scène audacieuse
  • Une médiation inventive et ludique, à l’adresse de tous les publics
  • Une forte dynamique de coopération entre institutions et partenaires culturels strasbourgeois
  • De nombreuses manifestations culturelles et des événements hors les murs

Contenu et objectifs de la résidence

Objectifs généraux :

  • accompagner un artiste dans la création et la diffusion en lui proposant un nouvel environnement de travail et de recherche
  • imaginer un dispositif ou des actions de médiation afin de permettre l’accès et l’appropriation des enjeux majeurs de l’exposition
  • sensibiliser les publics à la pluridisciplinarité et à la transversalité culturelle
  • sensibiliser les publics aux notions de diversité culturelle, d’interculturalité, d’hybridation culturelle dans la construction d’une identité à la fois singulière et plurielle
  • interroger les dimensions d’universalisme et de particularisme, de local et de global
  • impliquer éventuellement l’artiste dans des choix de programmation culturelle susceptibles d’enrichir ou de compléter son projet de résidence.

Eléments attendus de la part du candidat :

  • Appropriation des enjeux de l’exposition et reformulation à travers une démarche et des outils propres
  • Construction de la médiation à partir des objets et du contenu de l’exposition
  • Travail en direction des publics ciblés par l’appel à projet (groupes)
  • Présentation d’une création, éventuellement participative sous une forme publique à définir au cours de la résidence
  • Organisation d’ateliers, d’interventions ou de temps de rencontre avec les publics ciblés dans et hors les murs
  • Collaboration avec les partenaires institutionnels et en particulier avec l’Education nationale. 

Champs disciplinaires concernés par la résidence

  • Arts visuels
  • Spectacle vivant
  • Cinéma et audiovisuel
  • Littérature et philosophie
  • Sciences humaines et sociales

Une candidature peut résulter d’un croisement disciplinaire (collectif ou association de deux ou plusieurs candidats) dans la limite de l’enveloppe budgétaire.

Définition des publics ciblés dans le cadre de cet appel à projet

  • public scolaire (élémentaire, secondaire). Le niveau scolaire ciblé suivant l’expérience ou le souhait du candidat doit être mentionné dès la rédaction du dossier
  • publics du champ associatif et médico-social (groupes) dans le cadre des partenariats existants et qui seront organisés en amont par le musée.

Modalités

Calendrier
Le projet est mis en œuvre sur une période allant de début octobre 2017 à fin mars 2018 avec 50 jours de résidence à répartir sur la période.
> octobre 2017 : travail en collaboration avec les équipes scientifiques (conservateurs, commissaires d’expositions) et du service éducatif et culturel. Prise de contact avec les relais (enseignants, associations…).
> novembre 2017-février/mars 2018 : création et actions de médiation pour les publics concernés
> février ou mars 2018 : restitution publique

Conditions générales
> cadre juridique : Une convention tripartite spécifiant les engagements de la Ville de Strasbourg, de la DRAC Grand Est et de l’artiste résidant ou la compagnie sera établie, et fera l’objet d’une validation par le Conseil municipal de la Ville en septembre 2017.
> lieux : L’artiste ou le collectif assurera ses interventions au Musée d’art moderne et contemporain principalement, et éventuellement de manière ponctuelle dans d’autres lieux du projet.
> conditions de travail : L’artiste ou le collectif d’artistes intervenant dans un musée, il/ils s’engagent à respecter la réglementation ERP de l’établissement, la conservation préventive des œuvres ainsi que le public du musée et les visites en cours. Une forte disponibilité et une présence in situ est attendue.

Conditions financières
L’artiste ou le collectif d’artiste sélectionné bénéficiera d’un budget de résidence de 20 000 euros maximum TTC, qui comprendra la rémunération des artistes. L’hébergement et les déplacements durant la résidence doit être intégré au budget général de la résidence ainsi que le petit matériel nécessaire à la mise en œuvre du projet. Le studio du Mamcs pourra être mis à disposition le cas échéant (20m ² : lit double avec possibilité d’un lit simple supplémentaire, petite kitchenette, salle de bain).

Candidatures
L’appel à projet n’est ouvert qu’aux artistes professionnels et aux auteurs dont le parcours éditorial significatif est reconnu par la DRAC.

Le dossier de candidature doit comprendre :

  • un projet de résidence déclinant les propositions d’actions en réponse aux objectifs du présent appel à projet
  • un dossier artistique et/ou professionnel comprenant coordonnées, Siret, textes, visuels, presse, etc.…licence d’entrepreneur du spectacle le cas échéant
  • un curriculum vitae actualisé faisant état du parcours artistique et/ou professionnel
  • un calendrier indicatif de présence et d’intervention
  • un budget de résidence

Modalités de sélection
Un jury composé de représentants des Musées de la Ville de Strasbourg, de la DRAC Grand Est et du Rectorat de l’Académie de Strasbourg et de tout autre spécialiste, sélectionnera le candidat en fonction du dossier remis. La décision du jury sera communiquée début juillet.

CRÉDITS: EPCC Arteca