Brouillon d’un Rêve Littéraire 2017

Brouillon d’un Rêve Littéraire 2017

Appel à candidatures Scam

LIMITE DE DÉPÔT DES CANDIDATURES : 15 novembre 2016

Réception des candidatures : du 5 au 15 novembre 2016 (avant minuit)
Montant de l’aide : 6 000 € par projet, versée à l’attribution de la bourse

 

Depuis 2006, la Scam attribue des aides directes à des auteur(e)s, membres ou non de la Scam, destinées à encourager l’écriture d’une œuvre littéraire. Depuis sa création, une cinquantaine d’œuvres ont pu ainsi être encouragées grâce au dispositif Brouillon d’un rêve Littéraire.

L'oeuvre doivent être rédigée en langue française, évoquant l’univers de la littérature, de l’édition, de la photographie, du cinéma, de la radio, de la télévision et des nouveaux médias. L’originalité, le caractère inédit de l’œuvre, l’inventivité de l’auteur et la qualité de l’écriture seront particulièrement considérés. Les projets peuvent appartenir au champ de la fiction comme de la non fiction. Peuvent ainsi être proposés : biographies, romans, récits, carnets et journaux, bandes dessinées, romans graphiques, formes poétiques, correspondances, essais. Ces projets peuvent être le prolongement d’une œuvre audiovisuelle ou sonore.

Conditions d’éligibilité

  • Les biographies, romans, récits, carnets et journaux, bandes dessinées, romans graphiques, formes poétiques, correspondances, essais peuvent être proposés. Néanmoins, les œuvres achevées ou en cours de finalisation ne sont pas éligibles ;
  • Le projet littéraire doit être en langue française et doit être transmis via le formulaire d’inscription en ligne sur le site de la Scam ;
  • Un même projet ne peut être présenté plus de deux fois ;
  • Un auteur ne peut pas obtenir plus de trois fois la bourse Brouillon d’un rêve (tout au long de sa carrière et tous répertoires confondus).
  • Les formes théâtrales, relevant du répertoire de la SACD, ne sont pas éligibles.

 

Présentation de la Scam

La Scam a été créée en septembre 1981 par 24 auteurs dont l’objectif était de faire reconnaître le statut des réalisateurs de documentaires et d’obtenir la protection et la répartition de leurs droits à chaque diffusion de leurs œuvres. En quelques années, les membres fondateurs ont rassemblé autour d’eux plusieurs milliers d’auteurs. Aujourd’hui, 38.000 auteurs sont membres de la Scam. Elle est présente dans le monde de la propriété intellectuelle, au même titre que la Sacd pour les œuvres dramatiques, la Sacem pour la musique ou l'Adagp pour les arts graphiques et plastiques.

 

sources : site web de la Scam et de la FILL

CRÉDITS: EPCC Arteca