Rencontre professionnelle : Les utopies de la jeunesse aujourd’hui : le spectacle vivant participe-t-il à la construction identitaire ?

Rencontre professionnelle : Les utopies de la jeunesse aujourd’hui : le spectacle vivant participe-t-il à la construction identitaire ?

2 février 2018
Maison de la Citoyenneté - Kinguersheim (68)

Rencontre Pro

Le CRÉA - dans le cadre du festival Momix - en partenariat avec l’Agence Culturelle Grand Est

Festival MOMIX

Objectif

Permettre de mettre en valeur à travers une thématique choisie, les actions d’acteurs culturels du secteur jeune public tout en offrant à tous l’occasion de nourrir une réflexion à travers la découverte et l’échange.

Thématique

Cette année, cette rencontre portera sur le rapport que l’adolescence et le spectacle vivant peuvent entretenir au moment du passage de l’enfance à l’âge adulte. Si longtemps, les enfants idéalisent leurs parents notant qu’il est impossible de vivre sans modèle, la bascule s’opère à l’adolescence. Une période que certains chercheurs qualifient de « temps suspendu » où chaque individu aspire alors à ne plus être à l’image de ses parents. Ces derniers redeviennent des êtres normaux. Se pose alors la nécessité de s’identifier à une autre image et notamment celle valorisée et valorisante dans notre société. La double fonction de l’idole à l’adolescence est fondamentale pour la construction psychique du jeune et pour celle des liens sociaux au-delà des discours et des valeurs conscientes. En effet, hors l’identification individuelle, cela permet une identification collective, de laquelle découle le sentiment d’appartenance à un groupe, à une génération. Encore faut-il se reconnaître dans une idole, partager une utopie commune, se référer à un modèle. Comment reconstruire un idéal mis à mal par la destruction des images parentales ?

Dans ce contexte les arts peuvent-ils nous aider à grandir : sont-ils créateurs du soi et du lien social ? Quels rapports entretiennent les artistes avec leur propre adolescence confrontée à la parole de la jeunesse
d’aujourd’hui ? Comment sont-ils désireux d’accompagner le public adolescent vers une sortir de la référence familiale ? Quels sont les visions des adolescents et comment donner vie à une œuvre basée sur le recueil de leur parole ?

CRÉDITS: EPCC Arteca