Le rapport du spectateur aux langues étrangères dans le spectacle vivant jeune public

Le rapport du spectateur aux langues étrangères dans le spectacle vivant jeune public

18 octobre 2017 - de 10H30 à 13H30
Le Carreau – Scène nationale de Forbach et de l’Est mosellan, Forbach (57)

Rencontre Pro

Rencontre professionnelle jeune public, dans le cadre du Festival jeune public franco-allemand LOOSTIK 

La Région Grand Est a la spécificité d’être frontalière avec quatre pays : le Luxembourg, l’Allemagne, la Belgique et la Suisse. Les coopérations internationales et transfrontalières y sont nombreuses et multiples. C’est dans ce contexte particulier qu’est né LOOSTIK et que nous avons choisi pour la 5ème édition du festival,  de questionner la création et la diffusion de  spectacles jeune public en langue étrangère.
Comment se fait l’acquisition du langage chez l’enfant ? L’enfant spectateur doit-il tout comprendre en terme linguistique? Quelles sont ses facultés innées et celles qu’il acquiert au cours de son évolution ? Quels sont les effets du bilinguisme chez l’enfant ?... 
Quel processus peut-on entreprendre dans la création en langue étrangère ?  Pourquoi et comment programmer un spectacle en langue étrangère ? Quelles médiations mettre en œuvre ?...

Acquisition du langage, vocabulaire émotionnel de l’enfant et multilinguisme

Intervenante : 

  • Michèle Kail, directrice de recherche au CNRS /Laboratoire Structures Formelles du Langage

 

Création et accueil de spectacles pour le jeune public en langue étrangère

Intervenants : 

  • Ela Baumann, directrice artistique, Cie Kopla Bunz (Luxembourg) 
  • Joël Simon, directeur de Nova Villa (Reims)
  • Martha Kaiser, codirectrice du festival LOOSTIK à la fondation pour la coopération culturelle franco-allemande (Sarrebruck)
  • Fabienne Lorong, codirectrice du festival LOOSTIK, directrice du Carreau (Forbach) 

CRÉDITS: EPCC Arteca