Baromètre des pratiques culturelles des Français en matière de spectacles musicaux et de variété

Éude Harris Interactive (Présentation PRODISS du 12/10/2016)

Article mis en ligne en novembre 2016

A l’occasion du MaMA Festival & Convention, le PRODISS, syndicat national des producteurs, diffuseurs, festivals et salles de spectacle musical et de variété, a organisé une conférence de presse pour annoncer les résultats du Baromètre du Live 2016, baromètre annuel d’observation des pratiques culturelles des Français en matière de spectacles.

L’édition 2016 du Baromètre enquête et analyse en particulier l’impact des attentats sur les pratiques culturelles du public.

Si quelques évolutions sont perceptibles, la déclaration de fréquentation des différents types de spectacles ne diminue pas fortement. Plus que l’an passé, les Français estiment même que le secteur des spectacles permet de lutter contre l’ambiance de crise en France. Le public continue également de déclarer se rendre à des spectacles pour ressentir des émotions et vivre des instants exceptionnels, à partager.

La fréquentation des spectacles musicaux et de variété diminue faiblement : -4% par rapport à 2015, tout en restant supérieure aux résultats de 2014.

Les profils des plus gros consommateurs de ce type de spectacles (CSP+, Franciliens et jeunes de 25 à 34 ans), ont déclaré un peu moins que l’an dernier assister à un spectacle de ce type au moins une fois par an.

49% des spectateurs déclarent ensuite se rendre à des spectacles pour se changer les idées. Cette tendance est plus importante qu’en 2015 et fait écho à l’augmentation du nombre de personnes ayant le sentiment que le secteur du spectacle permet de lutter contre l’ambiance de crise.

Au sommaire de la présentation

Les habitudes de fréquentation des spectacles
> La déclaration de fréquentation des spectacles est un peu moins importante qu’en 2015 mais reste supérieure ou équivalente à 2014 
> Les concerts de musiques actuelles et les pièces de théâtre restent les spectacles les plus fréquentés par les Français


> Les Français s’étant rendus à un spectacle depuis les attentats s’y sont majoritairement rendus depuis le mois de février
> Depuis les attentats, la dimension de plaisir demeure la plus importante lors de la fréquentation des spectacles, avant la peur
> Ressentir des émotions, vivre quelque chose d’exceptionnel et partager des moments demeurent les principales raisons pour lesquelles les Français se rendent à des spectacles

Regard sur le secteur des spectacles
> Près de 2/3 des Français ont le sentiment que le secteur des spectacles permet de lutter contre l’ambiance de crise, une idée qui se trouve renforcée depuis 2014

Focus sur la sécurisation des spectacles
> Les Français s’étant rendus à un spectacle depuis les attentats s’y sont majoritairement sentis en sécurité
> Plus de la moitié des Français déclarent se montrer plus attentifs à la sécurisation des lieux de spectacles depuis les attentats
> Une part importante de Français juge les mesures de sécurité insuffisantes, en particulier à l’extérieur des lieux de spectacles
> Près de ¾ des Français déclarent être rassurés par les mesures de sécurité lorsqu’ils se rendent à un spectacle

> Près de 6 Français sur 10 souhaiteraient avoir plus d’informations sur les mesures de sécurité prises lors des spectacles et des festivals

Les moyens d’informations sur les spectacles
> Les médias généralistes, le bouche à oreille, les affiches et les tracts sont les moyens d’information les plus utilisés

Internet et les spectacles
> Internet est principalement utilisé pour se renseigner ou acheter des billets, moins pour réagir ou interagir sur les spectacles
> 66% des Français déclarent avoir déjà visionné un spectacle diffusé sur une chaîne de télévision dont 41% qui le font souvent ou de temps en temps, soit des proportions stables par rapport à 2015

Les dépenses corrélées aux spectacles
> 40% des consommateurs de spectacles musicaux et de variété déclarent avoir déjà acheté le DVD ou le CD du spectacle après y avoir assisté
> Après un spectacle, les Français accompagnent principalement cette sortie d’un verre ou d’un restaurant, le recours à l’hôtellerie progressant

 

source : site web du Prodiss

CRÉDITS: EPCC Arteca