L’emploi culturel à l’échelle du Grand Est

Exploitation des DADS 2012 - Arteca (juillet 2016)

Article mis en ligne le 04/10/2016

 

En 2012, avec 36 810 actifs, soit 5,4% de ceux de France métropolitaine, la Région Grand Est se situe au 6ème rang national (et le 5ème rang hors Île-de-France), entre les régions Paca et Hauts-de-France. À l'échelle de la région Grand Est, l’emploi culturel représentait 1,6% de l’ensemble des emplois.

Le premier des secteurs culturels est celui du spectacle vivant, avec 19% de l’ensemble des actifs suivi par la presse (16%), le secteur de la publicité (14%) et les activités d’architecture (13%). Arrivent ensuite dans ce classement, l’audiovisuel et les arts visuels (10% chacun), alors que les activités relatives au patrimoine représentent 8%, et celles du livre, 7%.

¾ des actifs recensés sont des salariés. L’étude permet également de distinguer la répartition des professions culturelles dans les différents secteurs ; cette proportion varie de 25 à 80% selon les activités étudiées.

La rémunération annuelle (uniquement pour l’emploi salarié) de l’ensemble des secteurs représente en 2012 près de 650 M€ (respectivement 283 M€, 230 M€ et 122 M€ sur les 3 anciennes régions Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne) ; les trois premiers secteurs sont ceux de la Presse, du Spectacle vivant et de l’Audiovisuel.

Dans un souci de comparabilité avec les études nationales et d’autres menées régionalement, le travail conduit par Arteca sur le Grand Est reprend la méthodologie du Département des études et de la prospectives et des statistiques (ministère de la Culture & de la Communication) à partir de l’exploitation des Données Sociales 2012 (INSEE/DADS) (cf. étude DEPS 2013 ci-contre).

Elle permet une caractérisation fine de l’emploi culturel salariéque nous avons complétée par une analyse des données du Recensement de la Population 2012 (RP) relatives aux « professions culturelles » (qui permet de recenser l’ensemble des « actifs », et permet donc de recomposer l’emploi culturel au-delà du seul « salariat »).

CRÉDITS: EPCC Arteca