La pluriactivité dans le spectacle vivant, quels effets sur la précarité salariale ? - Céreq

Bref n° 343 (février 2016)

Article mis en ligne le 23/03/2016

 

" Parmi l’ensemble des salariés du spectacle vivant, plus de la moitié travaillent dans un autre secteur professionnel et y exercent parfois un tout autre métier. En effet, rares sont ceux qui peuvent vivre exclusivement de leur activité. Ainsi, les situations professionnelles sont très hétérogènes et inégales : les salariés réguliers côtoient les occasionnels, dans un agencement singulier des formes d’emploi. "

Ce périodique du Céreq est la synthèse d'une étude réalisée par Alexandra d'Agostino et Michel Théry, avec la collaboration de Renaud Descamps et Carole Zavadski : Actualisation du contrat d’études prospectives du spectacle vivant, Net.doc n°154, février 2016.

" La CPNEF-SV a jugé utile de revenir au CEP afin de mesurer les évolutions de l’emploi sur près de 20 ans, d’actualiser les enjeux et de se redonner des pistes d’actions. Ce rapport offre ainsi un diagnostic comparé de la situation de l'emploi et de la formation professionnelle dans le secteur du spectacle vivant de 1997 à 2014. Il pointe également des aspects jusqu’ici encore insuffisamment mesurés : la question des inégalités professionnelles, la mesure la pluriactivité (au sens de cumul de métiers/emplois, de revenus et de statuts professionnels différents). Ces résultats éclairent donc sous un angle renouvelé les questions liées à la régulation, la protection sociale, aux modèles économiques, l’accompagnement des parcours tout au long de la vie, l’accès à la qualification et au développement des compétences. Au-delà du diagnostic renouvelé, le Céreq livre en guise de conclusion quelques préconisations à visée opérationnelle. "

 

source : site web du Céreq - Centre d'études et de recherches sur les qualifications

CRÉDITS: EPCC Arteca