Les lorrains inscrits à Pôle Emploi – secteur du spectacle au 31 décembre 2013

Data-visualisation (avril 2014)

1908 demandeurs d’emploi (DE), dont 1004 intermittents du spectacle indemnisés (annexes 8 et 10) Soit une baisse de 1,5% des demandeurs d'emploi et une baisse de 0,9% du nombre d'intermittents du spectacle indemnisés depuis juillet 2013

 
Évolution 2011-2013

 

Secteurs d'activité
Secteurs d'activitéSecteurs d'act
ivité
65,5% des intermittents du spectacle sont des artistes, 51,8% des autres demandeurs d’emploi sont des techniciens ou administratifs
 
Corps de métiers exercés et/ou recherchés

Artistes de la musique et du chant = 40,3% des intermittents, 29,2% des autres DE

Évolution des effectifs par métier sur le second semestre 2013

Évolutions marquantes sur le second semestre 2013 :

Intermittents indemnisés : diminution pour les danseurs, musiciens, comédiens, augmentation pour les animateurs, coiffeurs et maquilleurs.

Autres demandeurs d’emploi : diminution pour les musiciens et comédiens, augmentation pour les animateurs, réalisateurs, et techniciens son.

Intermittents du spectacle indemnisés par bassin d'emploi

Autres demandeurs d'emploi du spectacle
carte autres DE

65% des intermittents lorrains habitent sur les bassins d’emploi de Metz et de Nancy

Répartition par genre

3/4 des intermittents sont des hommes

Niveaux de diplôme

47% des DE ont un niveau d’études égal ou supérieur à bac+2

Régimes d'indemnisation des DE

35% des DE ne sont pas indemnisés

Répartition par âge des DE
83% des intermittents ont entre 25 et 49 ans 15,8 % des autres DE ont plus de 50 ans. 0,15% d’intermittents de moins de 25ans contre 10,6% chez les autres DE.
 
A propos de l'activité réduite de DE

41% des intermittents ont une activité réduite supérieure à 78h 60% des autres demandeurs d'emploi n’ont aucune activité réduite 12% des demandeurs d'emploi touchent le RSA

28% des demandeurs d’emploi sont inscrits à Pôle Emploi depuis moins d’un an

Accès à la formation professionnelle des intermittents

Taux d’accès à la formation des intermittents : 15% (= moyenne nationale)

 

CRÉDITS: EPCC Arteca