Rapport de la mission "Musées du XXIe siècle"

ministère de la Culture et Communication (mars 2017)

Article mis en ligne le 04/04/2017

Rapport de Jacqueline Eidelman, responsable de la mission et coordinatrice d'un comité de pilotage composé de 20 personnalités du monde des musées, dont les objectifs étaient d'identifier les enjeux du musées pour les prochaines décennies et de proposer les axes directeurs d'une évolution de son modèle. 

Cette réflexion collective a associé les collectivités territoriales co-partenaires de l’État en matière de politique publique de la culture et impliqué les différentes catégories professionnelles du secteur et les organisations les représentant, ainsi que les partenaires du musée dans les champs de la création et la diffusion, l'enseignement et la recherche, le travail et l’entreprise, le champ social et l’éducation populaire, l'économie et le tourisme, des experts étrangers pour un éclairage international…

Huit étapes ont porté le débat sur tout le territoire, une matinée à l’Assemblée nationale a rassemblé des élus. Une consultation citoyenne a élargi la discussion au plus grand nombre. Les propositions en découlant ont été testées auprès d’un échantillon représentatif de la population française.

Les huit étapes territoriales visent une consultation des acteurs régionaux.

Parmi les 8 étapes territoriales qui ont servi de base à cette étude, un arrêt dans le Grand Est. 

Cette étape est organisée en coopération avec les conseilleurs musées la DRAC Grand Est (direction régionale des affaires culturelles). Dans cette nouvelle conception du musée, il permet un rapport transformé au territoire et à la cité, il favorise les croisements disciplinaires et le mix des collections, il dédramatise le rapport aux œuvres et à la création, il fabrique du collaboratif et de l’inclusif, il promeut les valeurs de convivialité et d’autonomisation. Il est à proprement parler un dispositif de médiation de la culture.

à Strasbourg le 10 novembre 2016

 

source : site web du ministère de la Culture

CRÉDITS: EPCC Arteca