Les territoires de l’éducation artistique et culturelle

Rapport au Premier ministre établi par Sandrine Doucet (janv. 2017)

Article mis en ligne le 01/03/2017

Rapport établi à la demande de Monsieur le Premier ministre par Sandrine Doucet, Députée de la Gironde, membre de la Commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’Assemblée nationale et membre du Conseil supérieur des programmes

 

Dans le cadre de sa mission sur l’éducation artistique et culturelle (EAC), confiée par le Premier ministre :

  • 8 déplacements ont été effectués en 8 semaines sur le terrain,
  • 40 auditions à l’Assemblée nationale, qui ont permis de rencontrer
  • plus de 300 interlocuteurs intervenant dans ce domaine. 

Cette mission a pour objet la valorisation et l'évaluation de la mise en oeuvre des pratiques artistiques et culturelles au profit des projets éducatifs territoriaux (PEDT) des écoles des quartiers prioritaires, en lien avec les associations locales, par le biais de contrats de ville.


Les 30 préconisations du rapport

CONSTRUIRE LE PARCOURS EN COMMUN 
Renforcer la coordination à l’échelle locale 

L’institution scolaire pivot du Parcours d’éducation artistique et culturelle 
1. Donner un caractère indispensable, mobilisateur et fédérateur au volet culturel du projet d’établissement 
2. Elargir les contrats d’objectifs à la dimension de l’éducation artistique et culturelle 
3. Prendre appui sur les réseaux d’établissements : écoles, collèges, lycées 
4. Accroître le nombre d’espaces d’accès à l’art et à la culture au sein des établissements scolaires 
5. Formaliser un texte de cadrage académique relatif à l’éducation artistique et culturelle 
6. Préciser le rôle des Délégué-e-s académiques aux Arts et à la Culture par une lettre de mission 
7. Réaffirmer la part des enseignements artistiques 

Garantir l’exigence des contenus 
8. Faire du référentiel un outil commun 
9. Garantir la qualité des dispositifs d’EAC et la relation enseignant / artiste 
10. Valoriser l’expérience artistique au coeur de l’intervention 
11. Associer les établissements d’enseignements spécialisés et les musiciens et plasticiens intervenants 
12. Promouvoir la place des animateurs et l’action en région des fédérations d’éducation populaire 
13. Optimiser les temps d’activité périscolaire selon le territoire 

Des formations indispensables 
14. Faire exister une offre réelle de formation initiale pour l’EAC 
15. Assurer les moyens d’une formation continue, croisée, multi-catégorielle, multi-professionnelle 
16. Intégrer les Pôles de ressources pour l'éducation artistique et culturelle (PREAC) au développement du PEAC

L’évaluation du PEAC 
17. Permettre à l’élève de retracer son expérience 
18. Intégrer des représentants des familles au sein du Comité local de pilotage qui établit le bilan des actions du PEAC 
19. Favoriser la prise en compte de la recherche scientifique 

Renforcer la responsabilité du Comité local de pilotage 
20. Renforcer la responsabilité de l’intercommunalité, territoire de mutualisation des projets 
21. Articuler PEAC et PEDT 
22. Assurer une coordination centralisée à l’échelle locale 

GARANTIR LE PARCOURS POUR TOUS 
Renforcer la coopération territoriale 

Renforcer le pilotage de l’Etat 
23. Faire du PEAC l’instrument principal de la généralisation de l’EAC dans les territoires 
24. Réunir le premier Comité interministériel pour l’EAC 
25. Décliner à l’échelle régionale une circulaire interministérielle unique 

Un contrat pluriannuel pour plus d’équité territoriale 
26. Engager l’Etat sur un Contrat pluriannuel au bénéfice des territoires éloignés de l’offre culturelle 

Un contrat pour renforcer le Comité territorial de pilotage de l’EAC 
27. Renforcer le rôle du Comité territorial de pilotage (CTP) 
28. Adapter le périmètre du Comité territorial de pilotage à l’échelle des nouvelles grandes Régions 

Organiser et renforcer la coopération territoriale 
29. Associer la Conférence territoriale de l’action publique (CTAP) au développement de l’EAC 

Renforcer et élargir la mission du Haut Conseil de l’EAC 
30. Elargir la mission du Haut conseil de l’éducation artistique et culturelle

A la rencontre du Grand Est

La première rencontre sur le terrain a eu lieu le 14 septembre 2016, à Strasbourg. Elle a été l'occasion de s'entretenir avec :

> Anne Mistler, directrice régionale des affaires culturelles Grand-Est
> Françoise Buffet, adjointe au maire de Strasbourg chargée de l’éducation
> Nicolas Dautier, administrateur du Pôle Sud-Centre de développement chorégraphique de Strasbourg
> Jacques Deville, directeur du pôle démocratisation et industries culturelles de la DRAC
> Christiane Garrec, chargée des actions éducatives du Pôle Sud-Centre de développement chorégraphique de Strasbourg
> Peggy Gattoni, chargée de mission lecture-écriture à la DAAC de Strasbourg, organisatrice du Printemps de l’écriture.
> Christine Masse-Guépratte, IA-IPR d’éducation musicale et chant choral
> Véronique Hemberger, présidente du Crédit mutuel enseignant du Bas-Rhin
> Jean-Michel Koch, IA-IPR d’arts Plastiques
> Sylvie Laugel, principale du collège Lezay-Marnésia de Strasbourg
> Jean Moissonnier, enseignant et coordonnateur du réseau d’éducation prioritaire de la Meinau
> Sébastien Paci, conseiller pour l’éducation artistique et culturelle
> Françoise Pfersdoff, conseillère départementale du Bas-Rhin
> Fabienne Py, conseillère pédagogique départementale en arts visuels à la DSDEN du Bas-Rhin
> Pascal Stutz, enseignant d’arts plastiques et référent PEAC au collège Lezay-Marsénia de Strasbourg
> Jérémie Villaume, conseiller théâtre, arts de la rue et arts du cirque à la DRAC.
> Pierre Vogler, chargé de la politique territoriale, politique de la ville et référent mécénat à la DRAC
> Renaud Weisse, délégué académique à l’action culturelle et Directeur du Gip-Acmisa
> Dominique Willé, IA-IPR de lettres
> Catherine Zimmermann, conseillère éducation artistique et culture à la DRAC de la région Alsace-Champagne Ardenne-Lorraine.
> Bruno de Chénerilles, artiste et représentant d’Audiorama
> Benoît Haller, artiste et fondateur de la chapelle rhénane
> Laeticia Quieti, représentante de l’école de musique du centre socio-culturel du Neuhof
> Jean-Luc Wertenschlag, responsable de l’association Old School
> Elodie Zegmoutt, représentante de la MJC de Wittenheim
> Astride Lepiez, responsable de l’éducation aux medias à la MJC de Schiltigheim
> Margaret Pfenninger, responsable du service éducatif des musées de la ville de Strasbourg
> Fabienne Vogel, chargée des ateliers périscolaires au sein de la ville de Strasbourg
Brigitte Gadouleau, responsable de la mission développement des publics à la ville de Strasbourg 

 

sources : sites web de Sandrine Doucet, de l'Assemblée nationale et rapport

CRÉDITS: EPCC Arteca