Aide aux lieux et aux projets structurants - Spectacle vivant

Aide aux lieux et aux projets structurants - Spectacle vivant

Dépôt de dossier au fil de l'eau

Spectacle vivant
Région

Article mis en ligne en mai 2017

OBJECTIFS

Par ce dispositif, la Région Grand Est décide de contribuer au développement culturel des territoires.

Conformément aux objectifs prioritaires de la politique culturelle régionale, ce dispositif vise ainsi à :

  • soutenir les lieux permanents professionnels et les projets annuels structurants du spectacle vivant, ancrés localement et de rayonnement régional, jouant un rôle majeur en matière de création, de diffusion et de dynamique culturelle territoriale,
  • réduire les inégalités territoriales d’accès à la culture,
  • encourager les projets s’inscrivant dans une stratégie de développement culturel territorial, 
  • amener les lieux à travailler en réseau et à chercher de nouvelles synergies visant à améliorer les conditions de la création artistique ainsi que l’offre culturelle.

Bénéficiaires

Les associations culturelles, les collectivités territoriales et les structures de droit public ou privé installées en région Grand Est. Seules sont concernées les structures pouvant s’entourer ou étant dirigées par des professionnels disposant d'une expertise dans la discipline artistique qui est la leur et pouvant justifier de l’appui d’une autre collectivité ou de l’Etat pour leur fonctionnement.

Ne sont pas concernées par ce dispositif les structures disposant d’un label national au titre de la circulaire du 31 août 2010 du ministère de la Culture et de la Communication, ou du programme de scène conventionnée au titre de la circulaire du 5 mai 1999 du ministère de la Culture et de la Communication.

Projets éligibles

Nature des projets

L’aide de la Région Grand Est est subordonnée aux critères suivants :

  • présenter un projet artistique et culturel global comprenant un volet création, un volet diffusion et un volet action culturelle, et pouvant s’accompagner d’actions complémentaires, ex : résidences, évènements associés,
  • disposer de ressources humaines professionnelles et justifier de l’indépendance de la direction artistique,
  • respecter les dispositions légales et règlementaires liées à l’activité de spectacle vivant,
  • justifier de l’engagement financier d’au moins une collectivité locale, voire d’un conventionnement spécifique avec d’autres partenaires publics, Etat ou collectivités.

Méthode de sélection

La Région Grand Est est attentive :

  • à la qualité et à l’ambition de la programmation, la diversification des esthétiques proposées et l’engagement envers la création contemporaine,
  • au rayonnement de la structure,
  • à la prise en compte, pour les coproductions, les préachats et l’accueil en résidence, des artistes installés en Grand Est, notamment les artistes émergents,
  • aux actions culturelles et à la diversité des publics touchés,
  • à l’adhésion des habitants du territoire, des acteurs associatifs locaux dans le cas d’un projet de développement culturel des territoires,
  • à l’inscription du projet dans un projet de développement impliquant les acteurs du territoire dans le domaine culturel,
  • à l’inscription dans les réseaux professionnels du spectacle vivant en région et au-delà, et aux opportunités de coopération existantes sur le territoire,
  • à la structuration financière du projet, ratio entre les charges de fonctionnement et les charges artistiques, et à sa faisabilité.

Dépenses éligibles

Sont éligibles les dépenses nécessaires à la réalisation du projet hors dépenses de valorisation, d’ajustements comptables, de frais bancaires et d’investissement.

LA DEMANDE D’AIDE

TOUTE DEMANDE DOIT FAIRE L’OBJET D’UNE LETTRE D’INTENTION
Cette lettre adressée au Président de la Région doit démontrer que l’aide allouée a un effet levier. Si cet effet n’est pas démontré, l’aide ne peut être accordée.

La demande d'aide contient les informations suivantes :

  • le nom du porteur de projet,
  • une description du projet, y compris ses dates de début et de fin,
  • la localisation du projet,
  • l’ensemble des postes de dépenses du projet,
  • le montant de l’aide sollicitée.

Des pièces complémentaires peuvent être demandées dans le cadre de l’instruction du dossier.
 

Pour plus d'éléments concernant ce dispositif d'aide, merci de vous reporter à la fiche détaillée ci-contre : engagement du bénéficiaire, modalités de versement de l'aide, de remboursement éventuel de l'aide, suivi et contrôle, dispositions générales

source : délibération N°17SP-701 du 28 avril 2017 - conseil régional Grand Est, Direction de la Culture, du Patrimoine et de la Mémoire

CRÉDITS: EPCC Arteca