Soutien aux résidences artistiques et culturelles en Lorraine

Soutien aux résidences artistiques et culturelles en Lorraine

Appel à projet 2015 : le Conseil Régional de Lorraine en Scène

Spectacle vivant
Région

Objectifs

Une résidence artistique et culturelle vise à favoriser la présence d’un artiste ou d’une équipe artistique dans un lieu de diffusion culturelle et sur un territoire pendant une période allant de 12 à 36 mois.
Les projets d’arts plastiques feront l’objet d’un examen au cas par cas, la durée minimum de résidence étant fixée à 6 mois.
Les résidences littéraires renvoient quant à elles au dispositif des projets structurants.

Ce dispositif de soutien a pour objectifs :

  • d’accompagner des expériences artistiques innovantes ;
  • d’améliorer le cadre d’activité des professionnels ;
  • d’améliorer le service public culturel à la population par le développement de nouvelles formes de rencontres entre la population et les artistes (représentations, sensibilisation, actions d’éducation…).

Bénéficiaires

Les projets doivent être présentés conjointement par une équipe artistique et une structure d’accueil comme défini ci-après.

Les structures concernées :

L’idée de structure implique l’existence d’un lieu équipé, d’un responsable culturel qui « porte » le projet de résidence avec l(es)’artiste(s), d’une équipe (technique, administrative, communication) qui accompagne le projet et s’implique dans la médiation artiste/public. Il s’agit donc de structures professionnelles, conventionnées ou non ayant vocation à accueillir des artistes et disposant d’une personne ressource référente.

Les artistes concernés :

  • Artistes professionnels, tirant leur rémunération du travail artistique. Un examen particulier portera sur les artistes en cours de professionnalisation.
  • Sont exclues du dispositif les compagnies conventionnées ainsi que les compagnies rattachées directement aux institutions titulaires d’un label national.

Territoires

Les structures bénéficiaires devront être obligatoirement implantées en Lorraine.
Les artistes concernés devront prioritairement être installés sur le territoire régional.

Critères d'éligibilité

Les projets relèvent du spectacle vivant, des arts plastiques ou visuels, et devront tendre à s’inscrire dans une logique de transversalité avec le lieu de résidence, le territoire et ses acteurs.

Sont éligibles au dispositif Résidences Artistiques et Culturelles en Lorraine, les projets :

Les projets de création et d’expérimentation :

Ce terme ne doit pas être réduit à l’idée de production d’une oeuvre. Le processus de création peut prendre des formes variées. Il y a ici l’idée de sensibiliser le public à la création, de ne pas seulement lui proposer « verticalement » un produit fini, mais de lui faire partager sous diverses formes le cheminement des artistes et de favoriser les collaborations avec d’autres acteurs culturels installés sur le territoire régional.

  • Le lieu d’accueil s’implique fortement dans la mise en oeuvre de la Résidence et dans l’accompagnement des artistes en résidence et s’engage à fournir à un artiste ou à un groupe d’artistes les moyens techniques, financiers et humains pour mener leur travail de création et d’expérimentation ;
  • L’artiste ou le collectif et le lieu d’accueil s’engagent à associer le public dans le cadre de représentations et de collaborations au cours du processus de création ;
  • L’artiste ou le collectif s’engage à mener un travail de création.

Les projets de diffusion territoriale :

Le projet favorise les rencontres entre les artistes et le territoire où est implantée la structure d’accueil. Cette idée de rencontre implique bien sûr la diffusion de la (ou des) créations mais plus largement d’autres moments partagés avec la population, sous différentes formes.

  • Le projet vise à contribuer à la mise en oeuvre d’une politique en faveur de l’aménagement culturel du territoire.
  • Il vise à faire venir à de nouvelles formes de pratiques culturelles, un public moins averti.

L’éligibilité des projets sera vérifiée par examen de :

  • la présentation du projet global de résidence ;
  • l’implication de la structure d’accueil ;
  • le professionnalisme des personnes référentes ;
  • la présentation des budgets prévisionnels concernant toute la durée de la résidence, laissant apparaître la masse salariale artistique ;
  • le respect de la durée de résidence ;
  • le respect des dispositions légales et réglementaires en matière notamment de rémunération des artistes ;

Le non-respect des critères et conditions d’éligibilité est éliminatoire.

Critères et comité de sélection

Les critères d’analyse des dossiers sont :

  • Qualité et intérêt de la démarche artistique proposée, corrélation avec les objectifs annoncés par le Conseil Régional à l’égard des logiques d’améliorations attendues dans le cadre de la mise en place de résidences d’artistes ;
  • respect des dispositions légales et réglementaires ;
  • pertinence des conditions d’accompagnement et de production.

Le comité de séléction :

Un Comité de Sélection en charge de l’examen des dossiers, présidé par le Président du Conseil régional de Lorraine ou son représentant, est composé :

  • du Vice-Président en charge de l’ensemble des actions régionales relevant de la Culture ;
  • du Conseiller régional délégué à la Culture ;
  • de 8 personnalités qualifiées, lorraines et non lorraines (dont des directeurs de lieux de diffusion, des universitaires, ainsi que des représentants de la société civile)

Celui-ci est renouvelé chaque année.
La composition du Comité est communiquée aux porteurs de projet 2 semaines avant la tenue du Comité.
Après audition des porteurs de projet, ce comité délibèrera au regard d’une grille d’analyse qui reprendra les différents critères énoncés dans le dispositif
Le comité retient 3 projets artistiques. Une liste complémentaire pourra être établie pour pallier un désistement avant le début d’une résidence.

Modalités d'intervention régionale

Le montant des subventions pouvant être accordées par le Conseil Régional de Lorraine est modulé en fonction de l’intérêt du projet et du plan de financement prévisionnel de l’opération. Il est par ailleurs plafonné à 30 000 € par an et par projet retenu.
Le nombre maximum des projets soutenus s’élève à 3 par an.

CRÉDITS: EPCC Arteca