Dispositifs Cinéma Audiovisuel Grand Est (1)

Dispositifs Cinéma Audiovisuel Grand Est (1)

Aide à l’écriture cinéma, audiovisuel et nouveaux médias

Cinéma / audiovisuel
Région

Article mis en ligne en avril 2017 - source : site web du conseil régional Grand Est

Par ce dispositif de soutien à l’écriture, la Région Grand Est décide de favoriser une dynamique artistique par un accompagnement des différentes étapes de l’écriture d’oeuvres cinématographiques, audiovisuelles et nouveaux médias. Il s’adresse à des auteurs confirmés ou en devenir, en leur permettant de bénéficier de conditions de travail optimales et en les assurant d’un accompagnement et d’un suivi.

 

Bénéficiaires

De l’aide

Le bénéficiaire de l’aide doit être soit directement l’auteur, soit une entreprise de production déléguée accompagnant l’auteur dans son projet (option ou contrat de cession de droits d’auteur à l’appui de la demande). Dans le cas de co-écriture, un seul bénéficiaire devra être désigné lors de la demande, accompagné d’une attestation de répartition de la subvention potentielle entre les co-auteurs.
L’auteur doit avoir la nationalité française ou la nationalité ou la qualité de résident d’un Etat membre de la Communauté européenne, d’un Etat partie à la convention européenne sur la télévision transfrontière du Conseil de l’Europe ou d’un Etat tiers européen avec lequel la Communauté européenne a conclu des accords ayant trait au secteur audiovisuel.
L’entreprise de production déléguée doit être établie en France ou dans un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace Economique Européen (Islande, Lichtenstein et Norvège). Elle doit disposer d’un code APE de production de films cinématographiques et/ou de vidéo et de programmes de télévision et être en situation financière saine et en règle au regard de ses obligations réglementaires, fiscales et sociales.

De l’action

Tout projet – ayant un lien affirmé avec la région Grand Est – de scénario ou traitement d’oeuvre (unitaire ou série) :

  • à destination d’une diffusion télévisuelle ou en salles de cinéma, dans les genres de l’animation, du documentaire ou de la fiction ;
  • non linéaire, dont le processus de diffusion fait partie intégrante de l’oeuvre impliquant l’application d’un processus créatif différent selon le média auquel il est destiné (Internet ou écrans mobiles par exemple). Ce type de création se distingue des oeuvres traditionnelles par son format, sa durée, son temps de narration, le mode de visionnage proposé, sa dimension interactive et participative, et le statut différent du spectateur.

Sont exclus : les contenus pornographiques ou incitant à la violence et au racisme ; jeux vidéos incluant les serious games ; journaux, magazines et reportages (information, divertissement, variétés) ; ouvrages de références (encyclopedies, atlas) ; services d’information ou purement transactionnels ; émissions dites de flux (information, sport, talk-shows, télé-réalité ou scripted-réalité) ; sketches et collection de modules courts indépendants ; « bonus » à une oeuvre pré-existante ; oeuvres commerciales, publicitaires ou institutionnelles ; services logiciels ; captation ou recréation de spectacles ainsi que remises de prix, récompenses ou concours ; projets de promotion dans le secteur du tourisme ou du patrimoine ; projets à destination exclusive des medias radiophoniques ; les projets ayant précédemment été présentés (retenus ou non) au titre d’un soutien à l’écriture de l’Agence culturelle ou de l’Office pour la Langue et la Culture d’Alsace.

Projets éligibles

Nature des projets

Projet répondant à au moins un des trois critères suivants :

  • l’auteur et/ou le réalisateur ou le créateur-concepteur (pour les nouvelles formes) possède une adresse fiscale en Grand Est ;
  • la société de production déléguée qui accompagne « l’auteur » est établie en Grand Est et y exerce une activité régulière de production ;
  • l’auteur et/ou le réalisateur a un parcours artistique professionnel notable en Grand Est, pour un projet qui s’inscrit prioritairement dans une perspective de production, de tournage, de réalisation d’animation en région Grand Est (engagement moral demandé).

Pour être éligible au soutien régional à l’écriture d’oeuvres audiovisuelles et cinématographiques, l’auteur devra – préalablement au dépôt de dossier – avoir pris contact avec l’Agence culturelle.
Le plan de financement indiquera impérativement l’intégralité des soutiens affectés à l’écriture de l’oeuvre, en distinguant apports en numéraire et en industrie.
Le budget d’écriture de l’oeuvre devra comporter une part significative de dépenses en Grand Est, directement liées au travail de recherche et d’écriture d’une part (dans le cas où l’auteur est établi en Grand Est) et à des frais inhérents d’autre part (déplacements, recherches spécifiques, pré-repérages, rencontres de protagonistes, etc).
L’auteur bénéficiaire d’une subvention régionale devra par ailleurs s’engager à favoriser la promotion du film en Grand Est par un accompagnement des projections ou des rencontres avec des classes de lycéens ou d’apprentis.
Les projets insuffisamment significatifs ne seront pas présentés en Comité de Lecture de l’Agence culturelle. Un auteur ou un producteur ne pourra pas déposer plus de 2 projets par session.

Méthode de sélection

Le Président de la Région pourra solliciter l’avis du Comité de Lecture de l’Agence culturelle. Les projets éligibles lui sont soumis de une à trois fois par an.
Tout rejet est définitif. Le Comité peut proposer l’ajournement d’une demande pour obtenir de l’auteur ou du producteur délégué des éléments complémentaires. Cette possibilité est non renouvelable.

  • la qualité artistique globale du projet (scénario ou sujet, synopsis, traitement, dialogues, point de vue, …)
  • l’ancrage régional du projet : auteur – entreprise de production – scénario ou sujet – décors – casting ou personnages ; antériorité des collaborations artistiques et techniques…;
  • l’avancement ou la faisabilité économique future du projet : les confirmations de soutiens et d’accompagnement, la pertinence du type de diffusion et/ou de distribution souhaitée, les caractéristiques particulières des oeuvres dites « difficiles »

Un ordre de priorité sera établi.

Dépenses éligibles

  • recherches (hébergement et déplacements) et achats de publications et de documentation (bibliothèques, archives, livres, DVD, etc.) ;
  • achats de consommables et de supports d’enregistrement (pellicule photos, supports vidéos, cartes mémoire, CD-DVD-Rom, fournitures informatiques), dans une proportion correspondant à la réalité du projet d’écriture ;
  • formations, résidences, rencontres professionnelles, consultations extérieures payantes (script doctor, scénariste, traducteur, storyboarder), non aidées par ailleurs par la Région Grand Est ou l’Agence culturelle.

L’aide n’a pas vocation à couvrir les frais de restauration, les investissements en matériel informatique (ordinateur, imprimante, etc.) ou de tournage (achat de caméra, pied, micro, etc.) et toutes rémunérations concernant le producteur.

Nature et montant de l’aide

Plafond

Court métrage (< à 60’) : 3 500 €
Long métrage (> à 60’) : 5 000 €

La demande d’aide

3 appels à projets annuels : 30 novembre ; 15 mars ; 15 juin

L’ensemble de la procédure de dépôt de dossier (dossier administratif et dossier projet) ainsi que de sollicitation des versements de la subvention régionale octroyée est dématérialisée. Tous les documents sollicités devront être transmis par voie électronique aux deux adresses suivantes :
cinema@culture-alsace.org et cinema.audiovisuel@grandest.eu
L’intégralité du dossier et des documents requis seront présentés en langue française.

CRÉDITS: EPCC Arteca