Promouvoir la création d'aujourd'hui

Promouvoir la création d'aujourd'hui

Spectacle Vivant

Spectacle vivant

Objectifs

Conformément aux objectifs prioritaires de la politique culturelle régionale, ce dispositif vise à :

  • soutenir l’innovation culturelle en favorisant la création artistique professionnelle d’aujourd’hui en matière de théâtre, danse, musique, arts de la rue, cirque ou toute forme hybride relevant du spectacle vivant ou mettant l’accent sur la pluridisciplinarité ;
  • promouvoir le rayonnement de la création et de la production artistique en région et au-delà, en partenariat avec les lieux de diffusion qui ont une responsabilité essentielle dans ces domaines ;
  • accompagner les filières professionnelles au travers du soutien aux projets de création.

Bénéficaires

Collectivités, établissements publics, entreprises, associations, ayant des activités professionnelles de création artistique dans les domaines du spectacle vivant, à l’exclusion des compagnies rattachées directement aux institutions titulaires d’un label national ou conventionnées par le Conseil Régional de Lorraine.

Territoires

Les bénéficiaires sont implantés sur le territoire lorrain et y développent leur activité de manière effective. Les bénéficiaires localisés hors région devront justifier l’intérêt régional de leur projet.

Critères d'éligibilité

Le non-respect des critères et conditions d’éligibilité est éliminatoire.

Conditions spécifiques aux (premières) créations :

Concernant les équipes ayant au moins deux années d’existence

  • être titulaire d’une licence d’entrepreneur de spectacle de catégorie 2 en cours de validité ;
  • présenter un plan de diffusion du spectacle comprenant au moins cinq dates arrêtées au moment du dépôt du dossier à l’exception de la danse (trois dates) dont une au moins en Lorraine ;
  • présenter un projet de création prévoyant la rémunération des artistes sur un temps de répétition d’une durée à préciser par le porteur, et le temps de la première représentation ;
  • justifier de l’accompagnement par des structures professionnelles (lieux de diffusion ou festivals) sous forme de coproductions et de pré achats permettant d’exprimer l’excellence artistique du projet à l’intérieur de la région comme à l’extérieur ;
  • une attention toute particulière sera apportée aux projets bénéficiant d’un environnement administratif adapté permettant une gestion rigoureuse et une action de diffusion énergique ;
  • la pertinence de la note d’intention doit traduire la volonté et le sens du projet de création ;
  • la dimension et l’ambition de la création doit souligner la qualité du support choisi et l’innovation dans son approche et préciser le ou les réseaux de diffusion envisagé(s) ;
  • l’innovation dans la mise en scène, la chorégraphie ou la mise en espace de la création sera recherchée. La qualité de la direction des artistes et l’originalité des décors seront un atout ;
  • les moyens techniques à mettre en oeuvre s’harmoniseront avec les ambitions artistiques (adéquation de la fiche technique avec les contraintes techniques des lieux de diffusion visés) ;
  • les publics et les populations seront pris en compte dans le montage du projet de création ;
  • l’équilibre entre le budget présenté et l’ambition affichée du projet sera indispensable (vérité des coûts, adéquation avec les moyens mis en oeuvre, prise en compte de la rémunération des répétitions (artistes, techniciens, etc…) et de la situation financière du porteur du projet).

Concernant les équipes artistiques émergentes (moins de deux ans d’existence)

  • être titulaire d’une licence d’entrepreneur de spectacle de catégorie 2 en cours de validité ;
  • pour une création : présenter une note d’intention relative à la diffusion du spectacle ;
  • pour une maquette : transmettre une note d’intention relative à la présentation de cette maquette à des professionnels du spectacle.
  • Le projet devra aussi bénéficier d’un compagnonnage avec une structure culturelle professionnelle (lieux de diffusion, compagnie ou ensemble musical), qui sera attesté par un courrier d’intention de ladite structure.

Conditions spécifiques aux reprises de création :

  • L’aide à la reprise se situe dans la continuité de l’aide régionale à la création, ainsi seules les opérations ayant émargé au dispositif d’aide à la création pourront être examinées ;
  • La structure prétendant à cette aide devra justifier d’au moins cinq représentations données pour le spectacle repris sur le territoire régional et/ou national après une période d’arrêt de diffusion d’une saison au minimum.
  • Le nombre de reprises ainsi aidées ne peut excéder une par année civile et par bénéficiaire.

Critères et comité de sélection

Les critères d’analyse des dossiers sont :

  • qualité et intérêt de la démarche artistique proposée ;
  • respect des dispositions légales et réglementaires ;
  • pertinence des conditions d’accompagnement, de production et de diffusion ultérieure.

Le Comité de sélection :

Le comité de sélection du Conseil Régional de Lorraine, en charge de l’examen des dossiers déposés, est composé du Vice-Président à la Culture et/ou du Conseiller Régional délégué à la Culture, de la Directrice du Secteur Affaires Culturelles, et des chargés de mission des cellules création artistique et territoires et administration/finance du Secteur Affaires Culturelles.
Il se réunit en amont de chaque Conseil Régional (ou Commission Permanente) pour rendre un avis technique sur l’ensemble des dossiers éligibles présentés, au regard des critères d’intervention régionaux.

Modalités d'intervention régionale

Le montant des subventions pouvant être accordées par le Conseil Régional de Lorraine est modulé en fonction de l’intérêt du projet et du plan de financement prévisionnel de l’opération.

CRÉDITS: EPCC Arteca