Sillage/s

Sillage/s

Appel à projet exceptionnel : une création chorégraphique, 11 scènes partout en France et 40 000 €

LIMITE DE DÉPÔT DES CANDIDATURES : 2 avril 2017

11 scènes conventionnées pour la danse s’associent pour accompagner la création d’un projet artistique.
Nous proposons à un artiste de la danse (chorégraphe ou danseur interprète), seul ou en collaboration avec d’autre(s) artiste(s) complice(s) (plasticien, réalisateur, photographe, compositeur, …), de créer un espace créatif au sein duquel le public sera convié ou associé.
Nous avons le désir d’accompagner en production, en création et en diffusion une forme artistique singulière qui vive dans la durée et hors de l’espace des plateaux. Cette initiative a pour ambition de favoriser une réinvention ou une innovation de processus créatifs qui souvent, faute de moyens, se trouvent à la périphérie des parcours d’artistes.

A qui s’adresse ce projet ?
Ce projet est destiné aux artistes de la danse (chorégraphe ou danseur interprète) qui ont le souhait de travailer seul ou avec la collaboration d’un autre(s) artiste(s) (un plasticien, un réalisateur, un photographe, un compositeur …).

Fondement de la création
Concevoir un principe créatif qui invite les publics les plus divers à expérimenter un projet artistique qui révèle un imaginaire de ce qui devient danse. Par son sujet ou son processus, cette initiative a pour ambition d’impliquer singulièrement les publics.
Cette proposition ne sera ni éphémère, ni spectaculaire, mais s’inscrira dans la durée grâce, notamment, à l’utilisation de médiums (réalisation de films, de photos, d’installations plastiques ou sonores, etc.), à la présence performative ou virtuelle. Elle sera pensée comme un espace à visiter ou à expérimenter. Les projets initiés ne relevant pas de formes spectaculaires, mais davantage d’installations ou de dispositifs pourront se déployer en dehors des plateaux de théâtre.
L’objectif est de voir naître un acte artistique nomade, circulant d’un théâtre à l’autre, s’adaptant et se réinventant selon les contextes de chaque scène conventionnée.

Le réseau des scènes conventionnées pour la danse
Les scènes conventionnées pour la danse forment, sur le territoire national, un réseau singulier de lieux qui soutiennent la création et la diffusion chorégraphiques, et s’attachent à développer une politique de sensibilisation des publics active et inventive sur un territoire.
Leur programmation est pluridisciplinaire, avec un projet fort autour de la danse et une programmation exigeante.  

Des réalités de territoires et d’équipements multiples
La pertinence des projets de ces scènes conventionnées tient dans la relation qu’elles entretiennent avec un territoire local et régional. Elles travaillent en écho avec la politique locale et en complémentarité avec le paysage culturel qui les entoure.
Leurs équipements sont divers : grands ou petits plateaux, jauges de tailles diverses, espaces de répétitions, de convivialité ou d’exposition, sont différents à chaque fois.

Des objectifs communs
Toutes partagent le même soutien au secteur chorégraphique. La diffusion de spectacles et la relation aux publics les plus divers est une mission qui leur est commune. A cela s’ajoute - selon les projets - un soutien à la création et des accueils en résidences de chorégraphes.

La sélection du projet et sa circulation dans le réseau
Les onze scènes conventionnées pour la danse, partenaires de ce programme, se réunissent et choisissent un seul projet.
Ces onze lieux partenaires, au minimum, s’engagent à accueillir ce projet durant la saison qui suit la création, pendant une ou deux semaines.
Chaque cession comprend le temps de réinvention du projet en lien avec le nouveau contexte de diffusion.
Participation à la production de 40 000 € sur l’année 2017.

Les scènes conventionnées danse partenaires du projet :
L’étoile du nord à Paris - Espaces Pluriels à Pau - Le Rive Gauche à Saint-Etienne-du-Rouvray - Théâtre Paul Eluard à Bezons - Théâtre Louis Aragon à Tremblay-en-France - Le Triangle à Rennes - Avant Scène à Cognac - L’Onyx à Saint-Herblain - Le Vivat à Armentières - Théâtre de Nîmes - Centres Culturels de Limoges.
Avec le soutien du Ministère de Culture et de la communication / Direction générale de la création artistique

CRÉDITS: EPCC Arteca