Directeur de MJC - Scène de Musiques Actuelles [F/H]

Belleville-sur-Meuse (55430)

Prise de poste souhaitée : 1 janvier 2018
Structure : MJC du Verdunois
Type d'offre : CDI
Date limite de candidature : 15 septembre 2017

Temps plein

Description de la structure

La MJC du Verdunois, association d’éducation populaire créée en mai 1968, est une Maison des Jeunes et de la Culture affiliée à la FFMJC. Elle est située sur la commune de Belleville sur Meuse, au cœur de la Communauté d’Agglomération du Grand Verdun, dans le département de la Meuse, dans la Région Grand Est. Fidèle à son objet et ses valeurs, elle a développé depuis sa création un projet permettant « aux jeunes comme aux adultes de devenir des citoyens actifs d’une démocratie vivante », en adaptant son action au service de la population, plaçant le lien social et l’intérêt général au cœur de ses préoccupations. Un pôle Musiques Actuelles, affirmé par la création de « la Passerelle » en 1998, a été développé en complémentarité et en transversalité avec les autres activités de l’association (Enfance - Jeunesse. Loisirs, Ecole de Musique,…).
Cette MJC - Scène de Musiques Actuelles étend son action sur le territoire de l’agglomération et à l’échelle du département de la Meuse, tout en développant les complémentarités et les actions au sein du réseau des lieux et des acteurs des musiques actuelles dans le Grand Est.
Pour tout cela, elle dispose de locaux en réhabilitation (2017 – 2018) et verra la création d’une salle de concerts de 300 places (2018 – 2019), aux côtés des espaces d’accueil, d’activités et d’administration.

Budget annuel : 700 K€ // Equipe : 10 permanents, complétés d’intervenants, d’intermittents du spectacle et de vacataires. // 900 adhérents // 30 manifestations par an // 3000 spectateurs.
L’association développe un projet qui permet à chacun de développer son capital social et culturel. Il y est question de proximité, d’ouverture et de découverte, d’éducation et de partage, d’accompagnement et d’émancipation, de démocratisation et de démocratie culturelle, de mixité sociale et intergénérationnelle, de transversalité et de complémentarité, ceci en lien avec les institutions et le tissu associatif de ses territoires d’action.

Description du poste

En référence au projet d’éducation populaire de la fédération des MJC, le.la. directeur.trice est mis à disposition par la FFMJC auprès de l’association pour laquelle il assure la mise en œuvre du projet associatif dans le cadre des orientations arrêtées par le Conseil d’Administration en cohérence avec les objectifs de politiques publiques définis avec ses partenaires (Jeunesse, Culture, Animation,…), en vue de conforter la place de cet équipement sur son.ses territoire.s.
Il pilote un projet global, qui comprend un volet éducatif, social et pédagogique, et un volet artistique et culturel, en assurant les missions suivantes :

  • Elaborer et conduire une stratégie de développement de l’association, en lien avec les instances de l’association, les équipes salariées et bénévoles, et les partenaires en respectant les conventions, missions et cahiers des charges de la MJC ;
  • Concevoir, faire partager et mettre en œuvre un projet artistique et culturel global, cohérent et équilibré, principalement axé sur les musiques actuelles, en se fondant sur les potentiels de l’établissement, en orientant les choix artistiques et en supervisant les projets relatifs à la programmation, à la mise en œuvre de résidences d’artistes, de projets d’actions et d’éducation artistiques et culturelles,
  • Piloter, accompagner le projet social et éducatif en participant à l’analyse et au diagnostic du contexte local, et en contribuant à l’élaboration d’une politique de développement local : social, éducatif, culturel, de citoyenneté...
  • Piloter la gestion administrative et financière de la structure, incluant la recherche de nouvelles ressources,
  • Superviser la gestion de l’équipement et de son personnel en veillant à la bonne coordination des divers secteurs – et ce dans une logique de qualité de services rendus, d’optimisation des ressources et de consolidation des complémentarités,
  • Initier, piloter, animer une dynamique d’équipe, manager des compétences pluridisciplinaires pour garantir la mise en œuvre du projet,
  • Veiller au bon fonctionnement et au dynamisme de la vie associative,
  • Elaborer, mettre en œuvre une politique de communication qui garantit la circulation de l’information entre les acteurs de la structure et promeut son projet et ses activités, dans une perspective de rayonnement de l’équipement, par la conception et la diffusion d’outils de promotion en collaboration avec les partenaires. Une stratégie spécifique devra être développée dans le cadre de l’ouverture de la nouvelle salle dédiée aux musiques actuelles (création d’une identité forte, inauguration, lancement, etc.).
  • Assurer l’ancrage de l’établissement dans son environnement par la prise en compte des richesses du territoire, des initiatives comme des talents, l’instauration de coopérations avec les autres structures culturelles, sociales ou éducatives et par l’approfondissement d’une véritable politique des publics,
  • Consolider la reconnaissance de l’établissement sur ses territoires, amplifier les partenariats publics et privés, diversifier les collaborations en positionnant la MJC du Verdunois dans une dynamique de réseau et de coopération auprès de tous les types de partenaires tant au niveau local, départemental que régional,
  • Assurer la relation aux partenaires institutionnels et inscrire ce projet dans le cadre plus global des politiques de la Communauté d’Agglomération, du Département de la Meuse, de la Région Grand Est et de l’Etat (Culture, Jeunesse, Cohésion Sociale : Drac Grand Est ; DRDJS-CS,…)

Enjeux spécifiques du poste :

  • Le développement du projet Musiques Actuelles, au regard des enjeux de réhabilitation et de labellisation SMAC (actuellement « en préfiguration »), dans une perspective d’éducation populaire,
  • La « Transversalité », au regard des enjeux de maintien, de complémentarité et de porosité avec les autres espaces et secteurs d’activité de la MJC, et les enjeux « Territoire et Citoyenneté » du projet.

Profil

  • Diplôme de Niveau II requis dans les champs de l’Education Populaire, de la Culture, de l’ESS et/ou du Développement Local,
  • Expérience professionnelle confirmée dans ces mêmes champs,
  • Expérience confirmée dans la gestion d’établissement et expérience d’encadrement exigée (associatif de préférence).

Aptitudes et compétences :

  • Maîtrise de l’environnement administratif, financier, social, juridique et fiscal des associations, notamment culturelles,
  • Compétences avérées en gestion administrative et financière,
  • Conception, conduite et administration de projets stratégiques, et capacités de négociation,
  • Management et accompagnement des personnes et des équipes,
  • Connaissance des dispositifs de politiques publiques, notamment culturels, et des processus de concertation associés,
  • Intérêt marqué pour les musiques actuelles,
  • Capacité à travailler en réseau, à impulser des dynamiques collectives et organiser des coopérations et des partenariats.
  • Fortes capacités relationnelles, rédactionnelles et de synthèses
  • Sens de l’organisation.

Modalités de recrutement

Chaque candidat devra adresser un dossier détaillant son parcours personnel et professionnel, ainsi qu’une lettre de motivation.
Après une première sélection, les candidats retenus seront invités à passer devant un jury d’aptitudes à la fonction de directeur fédéral de MJC. Après validation, ils seront invités à transmettre un mémorandum d’une dizaine de pages reformulant les problématiques de développement de l’équipement telles qu’ils les identifient et les axes du projet de direction qu’ils envisageraient de développer, prenant en compte les spécificités territoriales et sur la bases des orientations générales définies par le conseil d’administration et les partenaires.

Ces candidats seront ensuite auditionnés par un jury composé de membres du CA, de représentants de la FFMJC, des partenaires institutionnels et de la FEDELIMA (au titre de personne qualifiée).

Informations complémentaires

  • Le poste est à pourvoir au 1er janvier 2018, avec possibilité d’envisager une période transitoire à compter du 1er décembre 2017.
  • CDI temps plein. Statut de directeur fédéral des MJC (Convention d’entreprise de la FFMJC).
  • Salaire mensuel brut (en euro) : Selon profil
  • Niveau de rémunération : 32 à 36 K€

CRÉDITS: EPCC Arteca