Zoom sur les start-up, bonnes pratiques et pièges à éviter

Zoom sur les start-up, bonnes pratiques et pièges à éviter

Parcours Créer et développer son entreprise - table ronde 5/6

Article mis en ligne le 29/11/17

Samedi 21 octobre 2017, 2ème temps de la matinée
11h45 > 13h15

Une start-up est une jeune entreprise innovante avec un fort potentiel de croissance et des possibilités de levées de fonds. Pour Philippe Hénaux, la valeur d’une start-up réside dans sa capacité à se développer à l’international. Steven Hearn précise que, dans le monde culturel, arriver à l’équilibre est déjà très bien pour une start-up.

Sont évoqués différents aspects de la vie d’une start-up :

  • L’idée n’est pas l’élément décisif (il y a beaucoup de bonnes idées), l’essentiel est de tester son produit le plus vite possible afin de l’améliorer et de convaincre les investisseurs. Les questions que se pose Steven Hearn pour évaluer la pertinence d’une idée : « Quel signal faible d’une mutation à venir le porteur de projet a-t-il capté ? Est-ce que j’achèterais son produit ? »

  • Il faut cibler son public potentiel, aller chercher la niche d’individus susceptibles d’être touchés par le produit. Un produit se propage lorsque l’on a déjà un public qui l’utilise et le recommande. Raphaël Fery évoque la difficulté d’approcher un public de professionnels, très occupés : un poste de commercial est nécessaire pour infiltrer les réseaux.
  • Recruter de nouvelles personnes exige d’être dans les réseaux de l’entrepreneuriat mais de ne pas s’y enfermer. Steven Hearn précise que la meilleure équipe pour imaginer un projet n’est pas nécessairement la meilleure pour le porter et le développer.
  • Le montage juridique de Jukeback, adossé à la société Smartfizz (développement de solutions web et mobiles) permet de tester un peu plus sereinement les nouveaux produits.
  • Steven Hearn donne quelques conseils pour les prêts bancaires : si l’on veut un prêt, il faut pouvoir apporter la même somme en face. Les garanties bancaires de l’IFCIC et de la BPI sont donc très précieuses. Ne pas hésiter à prouver aux banques sa solvabilité en effectuant de petits emprunts remboursés avant d’en demander un plus important.

Philippe Hénaux et Steven Hearn s’accordent pour dire qu’il faut créer les conditions de la réussite. TCRM Blida permet de propager l’esprit entrepreneurial, d’accompagner les projets le plus tôt possible et d’être un intermédiaire avec les banques. Steven Hearn, fondateur de l’incubateur Créatis à la Gaité Lyrique, expose l’intérêt de monter un incubateur dans un lieu culturel, qui fournit un public, un réseau et des compétences de professionnels.

Retrouver l'interview Cultureveille de Rémy Perla : 

Les intervenant(e)s : 

+ Témoignages :

Modératrice :

CRÉDITS: EPCC Arteca